Les vœux sports 2016

0
372

C’est au Point Ephémère (Paris Xème) que les plus hautes instances du sport français avaient donné rendez-vous lundi 25 janvier pour présenter leurs traditionnels vœux.

Messieurs Thierry Braillard secrétaire d’état aux Sports et Patrick Kanner ministre de la Ville de la Jeunesse et des Sports se sont ainsi succédés sur l’estrade devant une forte assistance -chauffée à rouge par le chauffage- et composée majoritairement de personnes issues de la filière publique du sport dont bien entendu la quasi totalité des présidents de fédération et presque tous les présidents de Ligue.

« Après avoir enterré les morts, il nous reviendra de réparer les vivants » Monsieur Kanner

En citant le président de la république, Monsieur Kanner a souhaité donner un ton solennel à son discours. Après avoir souligné la terrible année 2015 et rendu hommage aux victimes il s’est naturellement tourné vers cette jeunesse « la génération Bataclan » en abordant les thématiques de l’emploi, de la solidarité et du lien social…des préoccupations plutôt nationales donc et bien compréhensibles à quelques mois de la prochaine élection présidentielle mais qui n’ont pas forcément place ici sur ce blog … pour lire le discours en entier, c’est là

« Le sport doit être et demeurer […] un repère éthique et moral » Thierry Braillard

L’intervention de Monsieur Thierry Braillard -celui qui endosse le costume du « Monsieur Sport » dans son duo avec Patrick Kanner- nous a fort naturellement plus parlé.
Le secrétaire d’Etat aux Sports a tout d’abord souhaité faire un bilan des actions de son ministère. Un bilan qu’il juge positif et dont nous vous laissons juge ; pour cela, ici, son discours de 2015.

Des enveloppes budgétaires pour le sport débloquées

Après les bons points distribués Monsieur Thierry Braillard s’est tourné vers 2016 avec cette maxime en guise de béquille : le sport comme « formidable vecteur de lien social ». Puis sans excès de confiance il a annoncé que pour sa part et ceux qu’il représentait « (ils seraient) plus ambitieux en 2016 (…) ; que l’Euro 2016 sera une réussite tout comme Rio 2016 ». En ajoutant même une petite pique envers ses prédécesseurs, « les médailles ont été, cette fois-ci, budgétées ».


En parlant de sous, un mot absolument pas tabou lors de cette cérémonies de vœux, le secrétaire d’état a évoqué une enveloppe de près de 2 millions d’euro pour le plan J’apprends à nager, « une urgence » pour monsieur Braillard s’appuyant sur une étude (NDLR : on n’a pas compris laquelle) qui annonce qu’en France et en particulier dans certaines zones notamment rurales 1 enfant sur 2 en classe de 6ème ne savait pas nager. Une urgence en effet. De même des moyens seront mis pour inviter les femmes à la pratique du sport ; une enveloppe d’un million d’euros a été pour ce dispositif. Le CNDS devrait lui aussi obtenir quelques moyens supplémentaires, sans précisions. Et près de 100 emplois devraient être crées via « La saison 2 du Plan Citoyen du Sport »

La filière « Économie du Sport » doit voir le jour

Autres thématiques, une campagne intitulée Coup de Sifflet devrait voir le jour d’ici peu afin de lutter contre le racisme, la discrimination, le handicap, l’exclusion. Le secrétaire d’état a également invité les auditeurs du jour à garder en mémoire l’esprit Cop 21 en proposant des initiatives…la Fédération Française de Basket devrait d’ailleurs en proposer une d’ici peu (NDRL : co-voiturage ?) d’après le secrétaire d’Etat.

Pour finir, Monsieur Thierry Braillard a évoqué son cheval de bataille en rappelant que la filière « Économie du Sport » devrait voir le jour d’ici peu. Une filière qui sera appuyée par le fameux « Observatoire de l’économie Sport » (cf. Les enjeux de la création d’un Observatoire de l’Économie du Sport ) et pourrait trouver son apogée avec les « Grandes Conférences sur le sport professionnel » qui devraient s’ouvrir en avril prochain et d’où devrait sortir des préconisations pour toute la filière du Sport Français.

« Il y a du pain sur la planche » a précisé le secrétaire d’Etat aux Sports ! En effet.

L’année 2016 s’annonce donc pleine et riche …en souhaitant pour notre part que toutes ces mesures ne soient pas que des vœux mais des réalités même si les hommes changent … car en ces temps politique incertains, on n’est pas sur de revoir notre duo sur l’estrade pour les vœux 2017.

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire