« Le vêtement du 7ème jour » du Coq sportif fête ses 50 ans

2
1906

PIONNIER DE L’INDUSTRIE TEXTILE SPORTIVE EN FRANCE,
LE COQ SPORTIF CÉLÈBRE CET AUTOMNE LE 50ÈME ANNIVERSAIRE DU «VÊTEMENT DU 7ÈME JOUR».

Comment est né le vêtement du 7ème jour ?

Dans les années 60, la marque française, équipementier des écoles et des fédérations sportives locales, accroit sa notoriété et habille également les sportifs de tenues de loisir, aussi confortables qu’élégantes. C’est également le début de l’engouement pour les weekends à la campagne. En 1964, inspiré par ces moments de détente en famille, le coq sportif nomme son modèle emblématique le « Vêtement du 7ème jour ».

La version 2014

Cette année et pour le 50ème anniversaire de cette référence unique, la marque française réédite l’ensemble, composé d’une veste zippée et d’un pantalon en molleton bleu cobalt, aux bords-côte tricolores chers à l’équipementier sportif.

7ème jour_le coq sportif

Une version blanche disponible en édition limitée

En juin, pour son entrée sur le gazon londonien, c’est Richard Gasquet, l’ambassadeur du coq sportif, qui inaugura le « Vêtement du 7ème jour » 2014 dans une version blanche immaculée, disponible en édition limitée uniquement au flagship store le coq sportif, rue Montmartre à Paris.

Richard Gasquet-vêtement du 7ème jour

2 COMMENTAIRES

  1. Oui c’est vrai la coupe fait plus féminine. Malheureusement pour la tenue en blanc comme c’est indiqué dans l’article elle est uniquement disponible au flagship store le coq sportif, rue Montmartre à Paris, c’est une édition limitée.

  2. J’aime beaucoup la tenus tennis blanche de Richard où peut on se procurer la veste blanche j’habite à Montpellier merci
    Il y a du mieux dans la nouvelle ligne de vêtement on voit qu’il y a une féminine

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire