Sébastien Auguin : « Avec le Skoda Fan Tour on se positionne sur les 15 millions de spectateurs sur les bords des routes »

0
802

Rencontre avec Sébastien Auguin, directeur marketing de Skoda en France lors de l’annonce du partenariat entre Skoda et le maillot vert du Tour de France. C’est en 2012 que ce presque quarantenaire, originaire de Chambéry, est venu renforcer les équipes marketing de la marque automobile Tchèque, Skoda (propriété du groupe Volkswagen), après 15 années passées au sein du groupe Nissan-Renault.

 « Mettre un logo sur un mur et mettre des voitures à disposition c’est bien, c’est la clé d’entrée mais on doit activer dans le réseau Skoda, c’est ça l’objectif numéro 1 » Sébastien Auguin

Skoda et le sport, c’est une longue histoire ?

Ah oui, c’est une histoire de toujours même. Skoda est une entreprise Tchèque et au-delà du partenariat avec le Tour de France qui entame sa douzième année (le présent contrat court jusqu’en 2018, Ndlr), Skoda s’est d’abord intéressé au sport numéro un dans son pays qui est le Hockey sur Glace ( Skoda est partenaire de la Fédération Internationale de Hockey sur glace ). Pour l’anecdote il faut savoir que ce partenariat sportif entre une entreprise et une fédération est le plus long de l’histoire. Il est même inscrit dans le Livre des Records. Chez nous, au niveau sponsoring sportif, il y a trois piliers : le rallye, on parle de l’ERC, le cyclisme depuis 2004 et donc le hockey sur glace.

Vous avez des équipes dédiées au sponsoring sportif chez Skoda ?

Absolument. Elles ne sont jamais assez grande (rires) mais oui j’ai une équipe qui est dédiée en particulier pour tout ce qui concerne l’activation. Mettre un logo sur un mur et mettre des voitures à disposition c’est bien, c’est la clé d’entrée mais cela ne doit pas s’arrêter là. On doit activer dans le réseau, c’est ça l’objectif numéro 1. Et pour cela il faut proposer aux concessionnaires une caisse à outils dans laquelle on lui indique ce qu’il peut dire sur le vélo. Certains sont d’ailleurs impliqués auprès de clubs cyclistes locaux, du vélo en tous genres comme le BMX, c’est pour cela que l’on s’est rapproché de la Fédération Française de Cyclisme pour élargir notre champ d’action sur le vélo. Il n’y a pas que le cyclisme sur route professionnel. Mes équipes s’occupent donc principalement d’aller activer sur le réseau.

En parlant d’activations, qu’est-ce que vous envisagez pour le Tour de France 2015 autour de ce nouveau maillot vert dont vous venez d’annoncer le partenariat ?

On est encore en train de travailler sur le sujet mais il y en a une qui nous séduit particulièrement c’est ce que l’on nomme la « motion data » c’est-à-dire d’aller tracker les cyclistes sur un sprint. Car ce qui se passe lors d’un sprint c’est assez phénoménal, on n’en s’en rend pas bien compte à la télé mais là avec cette technologie on va avoir envie de raconter les histoires du sprint. Au-delà de cela, l’envie c’est d’aller dans le show room du concessionnaire Skoda, d’aller organiser des manifestations de cyclisme en partant du concessionnaire.

« On a créé un espace digital le Skoda Fan Tour pour échanger avec les 15 millions de spectateurs qui viennent sur les routes du Tour de France. On va devenir leur partenaire » Sébastien Auguin

En amont du Tour de France est-ce qu’une campagne de promotion autour de ce nouveau partenariat est-il envisagé ?

Oui et non. On va bien sur parler du maillot vert mais notre plateforme d’activation principale que l’on a revue l’année dernière indépendamment du maillot blanc ou vert va être le Skoda Fan Tour. C’est du digital. On s’est positionné vers les 12 à 15 millions de spectateurs qui viennent sur les bords de route, vers ces gens qui préparent leur venue, leur étape à eux ; on va continuer à s’occuper d’eux et on va devenir leur partenaire. On a donc créé un espace digital le Skoda Fan Tour pour eux, pour échanger.

Donc là l’objectif est de développer votre Fan Base à partir de cette plateforme ?

Oui. Tout à fait. Pour rappel, le Tour de France c’est le premier évènement sportif mondial annuel. Tous les 4 ans, il y a une Coupe du Monde ou des JO mais le Tour de France, c’est chaque année.

C’est un partenariat prenant et enthousiasmant, non ?

Ah oui c’est sur. Je n’étais pas à l’origine tourné vers le vélo mais là j’ai rencontré la grande famille du vélo, car c’en est une. Après comme dans toutes les familles, il y en a qui s’aime mieux et d’autres moins bien…mais nous on a la chance que cela se passe très très bien. Que cela soit avec ASO, la Fédération française de cyclisme ou nos ambassadeurs Bernard Hinault et Stéphane Roche qui représentent bien nos valeurs.

Bernard_Hinault_Stéphane_Roche_ambassadeurs_Skoda
Bernard Hinault et Stéphane Roche ambassadeurs Skoda (Crédit Photo : Romain Allaire)

Et au-delà du vélo, Skoda France a-t-elle envie de se tourner vers d’autres activités sportives comme le hockey ?

J’ai essayé. A titre personnel, j’ai essayé de monter quelque chose avec la fédération française de glace, un petit partenariat. Après le souci c’est que la fédé souffre…c’est comme faire du rugby en Belgique ce n’est pas qu’ils ne savent pas le faire mais c’est plus difficile pour eux d’exister mais peut-être qu’un jour …Aujourd’hui on n’a pas beaucoup de moyens non plus, on n’a pas un puits sans fond donc on concentre nos moyens vers nos trois piliers : rallye, cyclisme et hockey. Vous savez on vend 22 000 voitures par an donc…

Donc le football c’est trop gros ?

Oui c’est trop gros et puis il y a quelqu’un d’autre dans le groupe qui s’occupe du foot, c’est la marque Volkswagen donc, chacun son territoire.

On remercie Skoda de nous avoir invité a cette conférence de presse et à Sébastien Auguin de nous avoir accordé quelques minutes pour cette interview.

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire