Affluence dans les stades des championnats européens de football

0
3771

European Professional Football Leagues (EPFL) nous gratifie d’un rapport très instructif sur l’ affluence dans les stades des championnats européens de Football. «Fan Attendance Review European Leagues 2008-2013» est la première étude annuelle sur l’évolution de l’ affluence des spectateurs lors des 5 dernières saisons.

epfl_forum_sr

Une période charnière

Pendant cette période, de nombreux clubs de football européens ont vu augmenter la capacité de leur stade ainsi que leur niveau de confort. Avec l’organisation de la Coupe du Monde 2006 en Allemagne, des Euros 2008 et 2012 en Autriche, Suisse, Pologne et Ukraine, nombreux sont les clubs européens à avoir profité de cette dynamique pour booster l’affluence lors des matchs de leur championnat respectif. Il y a donc fort à penser que la France et la Ligue 1 profiteront elles aussi de ce phénomène après l’organisation de l’Euro 2016.

 

Ce qu’il faut retenir 

 

Average Stadium Attendance

La Bundesliga est le championnat le plus attractif d’Europe puisqu’il a attiré une moyenne de 42 403 spectateurs dans ses stades sur les 5 dernières saisons, soit la fréquentation moyenne la plus élevée de toutes les ligues européennes de football professionnel.

La Premier League d’Angleterre arrive en seconde position avec une fréquentation moyenne de 35 157 spectateurs, suivie par la Liga espagnole avec ses 25 516 spectateurs, la Serie A italienne avec 23 717 spectateurs et enfin la Ligue 1 avec 19 834 spectateurs : soit moins de la moitié de la fréquentation moyenne de la Bundesliga !

A noter tout de même que la Football League Championship (2ème division anglaise) est à la 7ème position (17 773 spectateurs) et la 2.Bundesliga (15 842 spectateurs) à la 8ème, ce qui signifie qu’elles sont devant des ligues majeures comme la Russia Premier League (10ème, 12 575 spectateurs), la Primeira Liga du Portugal (12ème, 10 430 spectateurs) ou encore la Pologne Ekstraklasa (19ème, 7 420 spectateurs).

Cependant, l’étude des tendances sur cinq ans révèle que la ligue polonaise, suisse et ukrainienne ont connu la plus forte croissance de la fréquentation moyenne (+ de 5%) , suivis par ceux de l’Angleterre, l’Allemagne, la Russie et l’Espagne (entre 0 et +2%), tandis que la fréquentation en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal (entre 0 et -2%), en France, en Suède ( entre -2% et -5%) et en Autriche , Danemark, Finlande, Grèce , Norvège, Ecosse (plus de -5%) sont tous à la baisse.

Dans l’ensemble, la tendance de fréquentation moyenne pour toutes les ligues européennes est à la baisse (-0,42 %), avec le taux le plus grosse baisse pour la Grèce (-13,8 %) et l’Ecosse (-8,3%).

L’Ukraine (+ 12,2 %) et la Pologne (+ 9,7%)  continuent de surfer sur la vague de l’Euro 2012 avec une croissance importante.

Focus sur la saison 2012/2013

Sur l’ensemble des matchs de la saison dernière, la Premier League affiche un taux de remplissage de ses stades de 95,3% soit le taux le plus élevé des ligues de football professionnel en Europe. L’Allemagne n’est pas loin derrière avec 91,4%, suivent la Premier Eredivisie ligue des Pays-Bas: 85,8%, la Ligue 1 française: 70,7%, la Liga espagnole : 64,1% et la Serie A italienne : 58,7%.

La fréquentation moyenne par match pour la saison 2012/13 la plus élevée revient sans surprise à la Bundesliga (41 914 spectateurs) suivi par la Premier League (35 903 spectateurs), la Liga (25 464 spectateurs) , la Serie A (23 603 spectateurs ) et la Ligue 1 (19 261 spectateurs).

 

Conclusion

Le rapport « Fan Attendance Review European Leagues 2008-2013»  de l’European Professional Football Leagues (EPFL) montre clairement que le championnat allemand et anglais sont les locomotives du football européen. Derrière la Liga, la Seria A et la Ligue 1 restent assez proches et tentent de s’accrocher. Un peu plus loin des championnats attirent de plus en plus de spectateurs comme le championnat ukrainien, suisse ou polonais.

Si la logique est respectée, il est indéniable que la France avec l’Euro 2016 et ses nouveaux stades aura une belle carte à jouer d’ici 2018. Il est donc fort probable que la Ligue 1 se rapproche de plus en plus de l’ affluence du championnat espagnol et italien avant qui sait peu être s’imposer comme le 3ème grand championnat européen lors des 10 prochaines années.
Soyons optimistes!

LIGUE1

Pour plus de détails consultez le rapport complet ici

Sources: European Professional Football Leagues

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire