Manchester Untd ou le sponsoring par excellence

0
995

Quand les résultats sportifs ne sont pas à la hauteur, il faut bien s’appuyer sur un autre pilier, et Manchester United en est l’exemple parfait. Alors que les résultats obtenus ne sont pas des plus glorieux, le club a su développer une nouvelle stratégie de capitalisation visant à booster les secteurs des sponsoring et des partnerships régionaux.

Cette stratégie a été mise en place il y a six an et les fruits se font sentir. Récemment Man. U a bouclé 38 contrats pour un total de 32 millions d’euros. Comparé à son concurrent le plus proche dans ce domaine, c’est 350% de revenu en plus (source Repucom). Ça a commencé il y a 6 ans avec un contrat signé avec Diageo’sSmirnoff vodka brand en Asie du Pacifique. Les dirigeants ont pris goût à cette méthode et enchaîneront plus tard avec des contrats en Malaisie (TM, partenaire commercial) et en Arabie Saoudite (STC, aussi un partenaire commercial).

“Alors que les droites diffusions restent les plus grandes sources de revenus en Europe, les activités commerciales sont les deuxièmes plus grands contributeurs dans les revenus d’un club, comptant pour 29% de tous les revenus. Identifier de nouvelles opportunités pour augmenter la valeur de ces contrats est incroyablement important.” expliqua Andrew Walsh (expert chez Repucom au micro de CNN).

Voici d’autres exemples peut être plus parlant montrant l’importance de cette source de revenus :

  • General Motors payera 80 millions de dollars US par saison pour voir le logo “Chevrolet” sur le maillot mancunien.
  • Le club dispose aussi d’un Vin officiel (Casillero Del Diablo).
  • Un partenaire médical officiel (Toshiba Medical Systems)
  • Et même un fournisseur officiel de pates, idéal (Nissin Food Groups).

ManU-nuddles

Ces produits n’ont absolument rien à voir avec le football et pourtant ils sont presque primordiaux. Les partenariats régionaux signés avec des groupes implantés à l’autre bout du globe permettent au club d’avoir plus de visibilité et de gagner en réputation au-delà des frontières.

“La tendance que nous voyons au sein des top-clubs européens l’illustre parfaitement au travers de la manière dont ils segmentent leurs atouts commerciaux sur des marchés spécifiques et localisés pour atteindre des fans.”

Cependant tout n’est pas aussi simple, en effet (et c’est évident) il existe une corrélation entre résultats financiers, activités commerciales et résultats sportifs. Van Gaal doit assurer cette saison pour faire fructifier davantage les efforts commerciaux réalisés par Manchester United. Autrement dit, le rôle de Van Gaal va au-delà des compétences sportives.

 

Une stratégie de commercialisation sur 5 piliers : (source : http://ir.manutd.com/)

Cinq points pour satisfaire les attentes ambitieuses du club. 5 points pour grandir et gagner en réputation.

  • Agrandir le carnet d’adresses de sponsors régionaux et mondiaux. Les bureaux à Londres et à Manchester sont déjà performants dans ce domaine, mais les ambitions du club ont donné naissance à deux nouveaux bureaux en Asie et en Amérique du Nord élargi le networking du club.
  • Développer le marchandising et le droit de licence des produits de la marque Manchester United.
  • Exploiter de nouvelles opportunités médias et mobiles.
  • Augmenter la distribution des droits de diffusion.
  • Diversifier les revenus et augmenter les marges.

Voilà comment un club de légende se bat pour rester une légende.

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire