Kipsta : Découvrez le maillot record de Mickael Landreau

0
1305

A l’occasion d’un jeu-concours lancé le 1er octobre sur Facebook (voir notre article) par la marque Kipsta pour célébrer le record du nombre de matche en Ligue 1 de Mickael Landreau, près de 400 designers se sont employés à créer un maillot inédit qu’il portera aujourd’hui (04/12/2013) pour son 603ème match mais également lors du match contre l’OL le dimanche 8 décembre.

Le Jury présidé par Mickael Landreau, a désigné le maillot gagnant, imaginé et dessiné par Hélène Lucas, oiginaire de Bretagne et fan de Mickael depuis plusieurs années (son interview si dessous). Ce maillot unique est mis en vente dans la boutique du club du SC Bastia, ainsi que dans plusieurs Décathlon et sur le site Décathlon.fr. La marque Kipsta reversera l’intégralités des bénéfices des ventes du maillot à l’association Grégroy Lemarchal.

MAILLOT record 603 MLANDREAU KIPSTA

MAILLOT record 603 MLANDREAU KIPSTA-DOS

Questions presse à Hélène, gagnante du jeu-concours « Crée le maillot du record de Mickaël Landreau »

 

Quel âge avez-vous et que faites-vous dans la vie ?

J’ai 22 ans et je suis étudiante en Master 2 en ingénierie sociale. Je souhaite devenir chargée de projet dans le secteur social/médico-social. Je suis originaire du Morbihan et j’habite désormais sur Nantes.

Etes-vous supportrice de foot, d’un club ou d’un joueur en particulier ? Quel est votre club de cœur ? Depuis combien de temps ?

Je suis supportrice du FC Nantes depuis le début des années 2000. À vrai dire, au départ je suivais essentiellement les résultats dans la presse. Ma passion pour le FC Nantes s’est en fait renforcée en 2003 lorsque j’ai rencontré Mickaël Landreau pour la première fois, lors d’une action contre la mucoviscidose. Je crois que cette rencontre a été l’élément déclencheur, je n’ai plus lâché le FC Nantes une seule seconde ensuite. Plus les années ont passé, et plus je parcourais les deux heures de route qui me séparaient du stade de la Beaujoire. Depuis, je suis abonnée au FCN et je continue par ailleurs de suivre les performances de Mickaël.

 

Pourquoi avez-vous participé à ce jeu-concours visant à créer le maillot du record de Mickaël Landreau ?

Avec une amie, nous avions pour projet d’aller au 604ème match de Mickaël : Bastia-Lyon en décembre. (ndlr : son match record correspond à son 603ème mais il sera à huit clos). Nous nous apprêtions à prendre nos billets d’avion pour Bastia. Et puis, nous avons eu connaissance de ce jeu-concours. Nous avons donc mis sur pause toute l’organisation de notre séjour et nous sommes lancées dans la création de nos maillots. Avec l’espoir que l’une de nous gagnerait, mais il y avait plus de 350 participants et certains avaient mis la barre très haute !

 

Comment êtes-vous devenue fan de Mickaël Landreau ?

L’histoire du FC Nantes a principalement été écrite grâce à des joueurs issus de son centre de formation. C’est le cas pour Mickaël. Il a été formé à Nantes puis a joué dix ans avec l’équipe professionnelle. Sur les 600 matchs de sa carrière, il en a joué plus de 300 au FCN. Son jeu au pied et la précision de ses relances, et toutes ses qualités sportives ont contribué à maintenir le club à flot. Et puis, c’était notre capitaine, c’était un des piliers du club. Il a quitté Nantes il y a sept ans, et encore aujourd’hui dans les tribunes du stade de la Beaujoire, on peut voir des supporters avec des maillots floqués au nom de « Landreau ».

Mais au-delà de l’importance qu’il a eu au FC Nantes et de ses qualités sportives, c’est un homme passionné par son métier et un grand professionnel. C’est aussi un joueur qui a réussi à garder les pieds sur terre, même après 17 ans au plus haut niveau. Il se réfère toujours à des valeurs qui lui ont été inculquées. Par exemple, j’apprécie particulièrement l’état d’esprit dans lequel il est : lorsqu’il s’engage dans un club, il s’y investit totalement. D’autant plus que cette implication et ses prises de paroles sont toujours rattachées à un intérêt collectif.

Et enfin son mental m’impressionnera toujours, il a cette faculté à réussir à rebondir rapidement. Que ce soit avec l’Equipe de France en 2008, ses derniers mois à Lille ou d’autres passages compliqués. Ce n’est pas qu’il minimise les choses, mais c’est qu’il a cette volonté de toujours aller de l’avant.

 

Assistez-vous aux matchs à domicile et à l’extérieur de votre équipe préférée et de Mickaël ?

J’assiste effectivement aux matchs à domicile du FC Nantes puisque je suis abonnée en Tribune Loire. Je suis également présente à quelques matchs à l’extérieur. Concernant Mickaël, je regarde presque l’ensemble de ses matches à la télévision et je vais le voir jouer dans les stades lorsque son équipe se déplace dans l’ouest de la France.

 

Qu’avez-vous ressenti quand Kipsta vous a annoncé que vous aviez remporté ce jeu-concours ?

J’étais très touchée par ce résultat. Je suis vraiment heureuse d’avoir gagné ce concours. Ce record a une symbolique très forte et je suis extrêmement fière que Mickaël puisse porter ce maillot lors de cet évènement. Si on m’avait dit ça il y a quelques années ou même quelques semaines, je ne l’aurais jamais cru ! C’est fabuleux comme histoire.

 

Racontez-nous comment vous avez pensé le maillot et les différents éléments ajoutés sur celui-ci, leur symbolique…

Il s’agit d’un maillot noir où j’ai inséré, sur le devant du maillot, une photo de Mickaël. J’ai souhaité rajouter des éléments en référence à ce record et à ce joueur. Par exemple, j’ai choisi plusieurs mots qui selon moi expliquent sa longévité au plus haut niveau. J’en ai fait ressortir trois : passion, régularité et professionnalisme. Deux citations (de Jean-Claude Suaudeau et de Raynald Denoueix) sont présentes et correspondent également au joueur. Sur une des manches, j’ai voulu symboliser les quatre clubs dans lesquels il a évolué. J’ai ainsi inséré des bandes aux couleurs de Nantes, Paris, Lille et Bastia.

 

Comment s’est déroulée votre venue dans les locaux de Kipsta ?

Le matin, on m’a présenté la marque et avec grand plaisir j’ai découvert une marque avec une philosophie et des valeurs intéressantes. L’après-midi était consacré au maillot, j’ai eu la chance de pouvoir l’ajuster avec deux designers. C’était une belle journée.

 

Le design de départ de votre maillot a-t-il été respecté dans sa production finale ? Étiez-vous en lien avec les équipes pour garder un maximum d’éléments de départ ?

Oui, le but était vraiment de repartir de mes idées et d’y apporter de légères modifications pour que le maillot puisse être envoyé en production.

 

Comment s’est passée la rencontre avec Mickaël et la remise officielle du maillot ?

Mickaël est quelqu’un de très simple, de disponible et proche de ses supporters. On a pu échanger sur le maillot et les différents éléments qui j’y ai insérés. Je suis ravie que ça lui plaise. J’ai moi-même découvert « pour de vrai » mon maillot quelques instants auparavant. C’était un moment fort. Je serai sûrement très émue lorsqu’il le portera lors de ce fameux 603ème match.

 

Assisterez-vous aux deux matches durant lesquels il portera le maillot que vous avez dessiné pour lui ?

Son match record se jouera à huit clos, à Istres. Je ne pourrai donc pas y assister, mais je serai à Furiani, invitée par l’équipe Kipsta, pour son match d’après, contre Lyon.

 

Quels souvenirs gardez-vous de cette belle aventure ?

Le match en question n’est pas encore passé, mais j’ai déjà vécu des moments très forts lors de ma journée dans les locaux de Kipsta en octobre et celle passée à Bastia un mois plus tard. J’attends maintenant avec impatience son 603ème match. Ce record n’est pas anodin, il symbolise beaucoup de choses. Collectivement, Mickaël a tout gagné en ligue 1 (Championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue). Là, il s’agit d’une performance individuelle. Tout le mérite lui revient. Il peut être très fier de lui.

 

Que pensez-vous de l’initiative de la marque Kipsta offrant la possibilité à un supporter de participer à un évènement marquant de la carrière d’un sportif de haut niveau ?

C’est une aventure magnifique pour moi. Je prends conscience peu à peu de la chance que j’ai de pouvoir vivre tout ça. J’ai en plus découvert une marque que je connaissais peu, avec une équipe formidable. Alors, un grand merci à l’ensemble de la marque pour avoir mis en place ce concours et pour avoir organisé la suite des évènements.

 

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire