Les Jeux Olympiques Rio 2016  et France Télévisions : un dispositif chargé !

0
459
Jeux Olympiques RIO 2016 dispositif France Televisions

Ça y est ! C’est parti, le compte à rebours pour les Jeux Olympiques qui auront lieu à Rio, au Brésil, du 5 au 21 août prochain, a été lancé le jeudi 27 avril dernier. Le coup d’envoi a été donné par le président du CNOSF, Denis Masseglia, le recordman du monde à la perche, Renaud Lavillenie et le secrétaire d’Etat aux Sports entre autres. Présent également France Télévisions qui sera diffuseur de l’évènement.

France Télévisions a fait fort lors de cette présentation de leur dispositif pour les Jeux Olympiques de Rio. Un Palais de Chaillot plein à craquer. Beaucoup d’athlètes, de consultants. Les partenaires et quelques politiques attachés aux Sports. On vous dit tout sur ce qui s’est passé lors de cette présentation !

La présentation a débuté avec une vidéo des exploits de tous les médaillés des Jeux de Londres et une pensée à Camille Muffat (natation), Florence Arthaud (voile) et Alexis Vastine (boxe), disparus en mars 2015 lors de la préparation d’un jeu télévisé d’aventures.

Les Jeux Olympiques sont un symbole d’unité et de ferveur. Et ce n’est pas les premiers invités de la soirée qui diront le contraire, le président du CNOSF, Denis Masseglia et Guy Drut, membre du CIO.

    

Denis Masseglia :

« Malgré leur préparation à ces Jeux, les athlètes ont tenu à être présents pour l’unité et la volonté de l’équipe de France olympique. Je pense que l’on peut saluer, à travers les images qui ont été diffusées, ceux qui ne sont plus là, parce que l’on pense aussi à eux. La magie de ces images pour des Jeux qui s’annoncent magiques à Rio avec une délégation olympique qui sera à la fois conquérante et performante, une délégation sur laquelle on compte et qui va également créer beaucoup d’émotions pour les Français et pour tous les sportifs qui la composeront. Les athlètes se sont préparés durement. Ils ont confiance en leur moyen.  Ces Jeux s’annoncent somptueux. On va vivre des moments extraordinaires à Rio à partir du 5 août. On a hâte d’y être. C’est le début de la dernière ligne droite. »

Guy Drut :

« Je m’adresse aux athlètes. Ce que vous allez ressentir là-bas va rester gravé dans votre cœur. Vivez ces Jeux au maximum. J’ai confiance que l’essentiel sera réalisé pour que ces Jeux à Rio se déroulent parfaitement. On peut faire confiance aux Brésiliens. »

La délégation française sera composée de plus de 550 personnes, dont 399 athlètes. Pour l’instant, « seuls » 259 sportifs se sont qualifiés pour ces Jeux.35 médailles, dont 10 d’Or ont été remportées aux Jeux de Londres en 2012. Cette année, les prédictions vont jusqu’à 45 médailles dont 15 en Or. Au regard de ce qui avait été réalisé à Pékin il y a 8 ans, cela paraît faisable (41 médailles en 2008).

Thierry Braillard :

« Je félicite toutes les fédérations et les directeurs techniques nationaux qui ont fait un travail exceptionnel, les encadrements et les équipes médicales qui travaillent souvent dans l’ombre et qui sont pour ces sportifs essentiels. Il faut dire que du côté de l’Etat, nous avons essayé de faire le maximum, de maintenir les subventions avec les négociations sur les conventions d’objectifs avec les différentes fédérations. Donner les moyens avec l’INSEP. Nous avons inauguré il n’y a pas longtemps le lieu unique où le mouvement sportif et les services de l’Etat travaillent ensemble pour cette préparation olympique. Et puis, nous avons aussi mis en place le pack de performance. On sait que plus de 185 sportifs vont profiter de ce soutien d’entreprise pour pouvoir s’alléger d’un certain poids et être peut-être plus libre pour leurs performances. Je pense que l’objectif de 14 ou 15 médailles d’or nous propulserait à l’une des 5 premières places au monde des nations mondiales. Je crois que la France, aujourd’hui, peut jouer cet objectif. Elle en a les moyens. Ce n’est pas une utopie. » 

Porte Drapeau pour les JO de ROI 2016

« La désignation de ce porte-drapeau aura lieu le 24 juillet à la fin du Tour de France 2016 entre 19h et 19h30 »

Nouveauté pour Rio, ce sont les athlètes français qui vont élire leur porte-drapeau. Les 27 fédérations représentées à ces Jeux Olympiques ont désignés 2 ambassadeurs, le plus souvent une femme et un homme. Cette liste d’une cinquantaine d’athlètes a été présentée jeudi dernier. Et dans cette liste, on retrouve, par exemple, Teddy Riner (Judo), Renaud Lavillenie (Athlétisme), Jo-Wilfried Tsonga (Tennis), Céline Dumerc (Basketball) etc. Ce sont ces ambassadeurs qui éliront le porte-drapeau.

Denis Masseglia a déclaré solennellement que la désignation de ce porte-drapeau aura lieu le 24 juillet sur le podium du Tour de France entre 19h et 19h30.

JO-RIO-2016-France-televisions

Marie-José Pérec, triple championne olympique :

« Lorsque l’on rentre sur le stade avec le drapeau avec notre délégation derrière nous et qu’on a été choisi pour le faire, c’est quelque chose d’extraordinaire. Donc, je souhaite bonne chance à cette équipe de France et à la personne qui sera désignée. Que l’aventure soit belle ! »

Tony Estanguet, co-président du comité de candidature Paris 2024 :

« C’est une vraie responsabilité, un vrai symbole. Ça va dans le sens de l’international. Nous, à la commission des athlètes du Cio, aujourd’hui, on se bat pour avoir de plus en plus d’impacts au niveau des athlètes dans le mouvement olympique. Et de voir le comité olympique français mettre en place cette initiative, c’est super. On en a discuté avec Denis Masseglia il y a quelques mois déjà et avec la commission des athlètes de haut niveau. On s’est toujours battus pour renforcer le rôle des athlètes. On a de la chance d’avoir une très belle délégation avec de beaux champions. On peut être serein. Le porte-drapeau sera fort. Nous, à travers Paris 2024, c’est aussi notre objectif de donner la place aux athlètes. Nos athlètes sont forts, intelligents. Ils ont envie de participer, d’être au premier rang et de jouer les premiers rôles. C’est pour ça qu’il faut promouvoir leurs actions. »

La campagne de promotion : #Espritbleu

Parmi les campagnes de communication et de promotion de ces Jeux Olympiques, il y en a une qui est à retenir. Proposer, partager et relever un défi sur les réseaux sociaux (sur Twitter précisément). Le but est de montrer dans la joie et la bonne humeur que l’on est heureux d’être un collectif et de porter les couleurs de la France avec le #espritbleu et le hashtag du défi.

Le judoka Teddy Riner qui ne manque pas d’humour n’a pas tardé à inciter les internautes de lui proposer un défi sur twitter @teddyriner. Alors, n’attendez plus !

Les sportifs vont également pouvoir se lancer des petits défis entre eux.

riner JO 2016

Teddy Riner :

« Les Jeux Olympiques, c’est une Olympiade. Et dans une Olympiade, il y a des tournois, une hymne nationale. On a l’envie de bien faire, de réussir, l’envie d’emmener tout le monde derrière un même projet. On s’en approche. J-100. C’est la dernière ligne droite. On va aller chercher une belle moisson. On va se battre et ne rien lâcher. Vive l’Or olympique. »

Le Club France

C’est quoi, le club France ? C’est un rassemblement de la communauté française, une sorte d’ambassade sportive et olympique qui a un rayonnement international et dispose d’un centre de presse et d’une exposition privilégiée et unique.

Michel Brun, secrétaire général du CNOSF : « La flamme olympique, c’est un symbole, un message de paix qu’il faut préserver avec amour et transmettre avec respect. »

France Télévisions et son dispositif pour les JO de RIO

  • France Télévisions, le plus grand terrain de sport, diffuseur officiel des Jeux Olympiques de Rio

Dispositif France Télévisons pour les JO de RIO

Delphine Ernotte Cunci, Présidente du groupe FTV :

« Il y aura plus de 700h de programmes sur quatre chaînes du groupe. C’est deux fois plus que ce qui avait été réalisé pour les JOs de Londres. Il y aura également 2400h de compétitions sur l’offre numérique de francetvsport. Deux chaînes (France Ô en prime-time et France 2 en deuxième partie de soirée) vont diffuser en direct les jeux paralympiques en septembre. C’est une première et on en est fiers. »

Daniel Bilalian, Directeur des Sports de France Télévisions :

« France Télévisions est une chaîne publique et gratuite qui permet à des millions de Français de voir toute une série de sports tout au long de l’année, notamment en plus des JO, il y aura le tournoi de Roland Garros, le Tour de France, … »

Dès le 3 août, avant même que commence l’ouverture officielle des Jeux Olympiques, il y aura en direct le tournoi de football qui débutera et ce sera sur France 4. Et ce sera suivi par le rugby à 7. A partir du 5 août, sur France 2 et France 3, il y aura une complémentarité des chaînes puisqu’il y aura 21h de direct sur 24 en continu. Enfin, le 6 août, on regardera sur France Ô, la chaîne des sports dédiée aux sports collectifs, du basketball, du handball, du volleyball etc.

70 journalistes, 30 consultants (Lucie Décosse –judo, Stéphane Diagana –athlétisme, Fabien Galthié –rugby, Brice Guyart –escrime, Laurent Jalabert –cyclisme sur route, Michaël Llodra –Tennis, Jérôme Fernandez et Valérie Nicolas –handball, Laure Manaudou et Philippe Lucas –natation et tant d’autres) et 200 techniciens et autres personnels seront déployés sur place pour vous faire vivre les moments magiques.

Fabien Galthié, ancien international de rugby :

« Les dernières épreuves de rugby aux Jeux Olympiques étaient en 1924 en France et les champions étaient les Américains. Alors, pourquoi pas la France cette année ?! Ce serait bien. »

  • Autres médias : Canal+ (avec Infosport, I-Télé etc.), RMC Sport, L’Equipe qui renforce son image de marque en abandonnant tous les autres noms des dérivés du quotidien (au lieu d’avoir lequipe.fr, L’Equipe TV, il y aura une marque unique, celle de L’Equipe pour désigner le quotidien, la télévision, le web, le magazine etc.)

Les sponsors de l’Equipe de France pour les JO de Rio

  • FDJ avec Charles Lantieri, Directeur Général Délégué
  • Allianz France avec Delphine Asseraf, Directrice digitale, marque et communication
  • Air France avec Frédéric Gagey, Président Directeur général
  • Procter & Gamble France & Benelux avec Christophe Duron, Président Directeur Général qui met en valeur les mamans à travers un spot publicitaire. Il faut quelqu’un de fort pour faire de ces champions des personnes plus fortes. Et c’est pour ça que Procter & Gamble mise sur les mamans des athlètes.

  • BPCE avec Yves Messarovitch, Directeur de la communication

Les tenues olympique de la France by Lacoste

Les tenues Lacoste habilleront toujours la délégation française.

tenues olympiques Equipe de France Lacoste

Thierry Guibert, Président Lacoste Holding : « C’est bien si l’on a la médaille de l’élégance. C’est bien de gagner avec de l’élégance. »

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire