Interview de Patrick Mouratoglou

0
2439
Patrick Mouratoglou
Quelques jours après avoir publié l’interview du nouvel agent de Tsonga, Carlos Fleming, nous vous proposons, jour du début de l’US Open, l’interview de Patrick Mouratoglou , coach de Serena Williams et fondateur de l’académie de tennis « Mouratoglou Tennis Academy ».
Né le 8 juin 1970, Patrick Mouratoglou est né en 1970. Il a été un très bon joueurs de tennis (1/6) mais il ne passera jamais professionnel. Après des études dans le commerce il intègre l’entreprise familiale. En 1996 c’est le grand saut avec l’ouverture de son académie …

« J’ai toujours considéré les joueurs comme des formules 1 qui méritent analyse et réglages sur mesure » Patrick Mouratoglou 

Bonjour Patrick Mouratoglou, en 1996 vous lancez votre académie, pourquoi ce choix?
En 1996, je travaille dans l’entreprise familiale EDF Energie Nouvelle qui à l’époque s’appelle le Groupe SIIF Energies, depuis 5 ans et je comprends que mon avenir sera dans le tennis.
J’ai pratiqué ce sport pendant de longues années avec l’espoir de devenir joueur professionnel. J’ai fait partie des meilleurs juniors français mais mon père n’a pas souhaité que je poursuive lorsque j’étais âgé de 15 ans au profit d’une carrière dans les affaires.
Lorsqu’en 1996 il me propose de monter des affaires avec lui, considérant que mes années de formations sont achevées et concluantes, je lui annonce ma décision de me retirer pour créer et diriger une Académie de tennis.
A ce moment précis, je ne sais pas pourquoi ce choix. En revanche, avec du recul, plusieurs années plus tard, je comprends que je veux vivre l’aventure du haut niveau qui m’a été interdite quelques années auparavant. Je perçois que cette immense frustration de ne jamais savoir jusqu’où j’aurais pu aller en tant que joueur professionnel constitue le moteur d’une nouvelle ambition.
D’autres grosses académies existent dans le monde (bollettieri,…) quelle est la différence entre vous et eux?
Mon idée et ma vision sont différentes. Bolletieri, c’est le volume. On traite les joueurs comme des voitures de série: une recette unique qu’on applique a tout le monde. Négation de la spécificité et des besoins de chacun.
Ma vision du haut niveau est à l’opposé. Sélection et sur-mesure: on choisit des joueurs qui ont le potentiel pour aller haut, puis je mets en place un processus de découverte qui va permettre d’évaluer les besoins dans tous les domaines. Ensuite, parmi ces besoins, il faut les hiérarchiser par ordre d’importance et de priorité afin de mettre en place un plan de travail personnalisé pour chacun. J’ai toujours considéré les joueurs comme des formules 1 qui méritent analyse et réglages sur mesure.
Mouratoglou-tennis-Académy-2
Quel est le process de recrutement et combien coute 1 an de formation ?
Aujourd’hui, 18 ans plus tard, la philosophie et le système restent conformes à l’idée de départ. Les joueurs qui souhaitent intégrer le tennis-études (scolarité et tennis à l’année) sont recrutés à leur demande après avoir effectué un stage d’une semaine de détection à Mouratoglou Tennis Academy au cours de laquelle tout est passé au peigne fin. L’année de formation coute aux environs de 45 000 euros incluent la scolarité, l’entrainement quotidien, le suivi en tournois, et enfin l’hébergement et la nourriture.
A l’issue de sa formation, deux options: 1.le joueur possède le niveau pour intégrer le circuit professionnel ATP ou WTA  2. Si ce n’est pas le cas, nous nous occupons de lui trouver une bourse d’Etude pour intégrer une Université américaine. Il peut ainsi continuer à progresser dans son sport tout en réalisant d’excellentes études et en devenant bilingue.
On se souvient de la « polémique » sur Jan Kristian Silva du fait de son jeune age quand il est arrivé chez vous. Qu’est-il devenu? Toujours à l’académie?
Effectivement, les médias ont beaucoup focalisé sur Jan Kristian Silva du fait de son très jeune âge. Ses parents s’étaient adressés à nous car il étaient conscients des qualités exceptionnelles de leur fils, et n’avaient pas les connaissances ni le recul nécessaire pour l’encadrer correctement. Nous avions mis en place un système d’entraînement quotidien après l’école (nous l’avions inscrit à l’école du village de Thiverval-Grignon.) Malheureusement, ses parents ont divorcé et ont du retourner aux Etats Unis. Aujourd’hui, Jan vit avec sa sœur et sa mère en finlande. Il joue toujours au tennis chaque jour.
Au fait quelle est la recette pour devenir un(e) champion(ne) ?
Il n’existe pas de recette par contre un certain nombre de principes sont à respecter. Le joueur doit acquérir et faire siennes les valeurs du haut niveau telles que l’exigence, le travail, la combativité. L’entourage est essentiel: la faculté du joueur à savoir s’entourer sera un des critères de la réussite. Le joueur apprendra à travailler avec intensité, concentration. Il devra bénéficier dans tous les domaines d’un programme individualisé qui répond à ses besoins. Son envie, sa motivation, l’énergie et la qualité qu’il mettra aux entraînements quotidiens sera le moteur de ses progrès.
En 2016 l’académie déménage à Sophia, pourquoi partir de la région parisienne?
L’idée bien entendu n’est pas de partir de Paris, mais plutôt d’intégrer une région qui répond à nos besoins et une structure qui sera plus adaptée à notre évolution. Aujourd’hui la structure de Paris est trop petite fasse à la demande croissante d’élèves. De plus, nous avons acquis une autre Académie nommée ISP ce qui nous permettra de faire d’importantes économies d’échelle car elle regroupe 90 joueurs en tennis Etudes et 1000 stagiaires par an. Nous allons fusionner les deux structures à l’avenir sous la marque Mouratoglou Tennis Academy.
Pour ce qui concerne la région, le climat nous permet de jouer à l’extérieur 12 mois par an grâce à un climat beaucoup plus clément. C’est également plus intéressant pour nos 2 000 stagiaires de réaliser un stage sur la côte d’azur au soleil. Enfin le tennis est avant tout un sport d’extérieur. Le circuit professionnel se déroule essentiellement en outdoor. Cela est donc beaucoup plus cohérent pour un centre de formation, de pouvoir entraîner, former et préparer les joueurs pour les tournois dans des conditions identiques. La région nous a accueilli les bras ouverts.
La future structure comportera 33 courts, 8 indoor, un hotel 4 étoiles de 150 chambres, un spa, un centre médical, un centre de fitness, une école pour 150 jeunes et un centre d’hébergement pour 300 enfants. Elle sera opérationnelle d’ici septembre 2016.
Que va devenir la structure parisienne?
Nous allons conserver la structure parisienne sous la forme de club de loisir. Elle fonctionne très bien avec 2 400 adhérents et affiche une intéressante rentabilité. Nous sommes par ailleurs en train de réaliser un Golf de 18 trous qui assurera aux adhérents une offre encore plus étendue de services.

« Monter ma propre émission qui s’appellera « Le Coach » sur Eurosport International » Patrick Mouratoglou

Patrick-Mouratoglou-Consultant-Eurosport

Entre l’académie et votre rôle de coach de la n°1 mondial vous trouvez quand même du temps pour entre consultant sur Eurosport … Pourquoi et quel est votre rôle? ça permet aussi d’étudier le jeux des prochains adversaires de vos joueurs?

Je suis passionné par le tennis de haut niveau. Par choix et aussi par devoir professionnel, je visionne des centaines de matchs, j’étudie les adversaires de mes joueurs, et j’aime en parler. C’est parce que j’aime plus que tout partager mes analyses et mes vues avec les gens que j’ai décidé d’être consultant. Eurosport m’a très vite fait confiance et me donne de plus en plus de responsabilités. Je commente les matchs, participe à l’émission « Avantage Leconte » et à partir de janvier nous avons comme projet de monter ma propre émission qui s’appellera « Le Coach » sur Eurosport International soit 54 pays.
Patrick-Mouratoglou-Avantage-Leconte-Eurosport
En 2007 vous avez sortie « Éduquer pour gagner » chez Amphora, un prochain livre en préparation ? Si oui sur quels sujets?
Effectivement un livre est en préparation et sortira l’année prochaine. La maison Flammarion m’a proposé ce projet que j’ai trouvé intéressant. L’idée est de retracer mon parcours et de s’en servir pour donner des clés sur le coaching.
Et sinon d’autres projets en vue dans les prochains mois, année ? Si oui pouvez-vous nous en dire plus.
J’ai toujours beaucoup de projets. Certains pour la télévision avec Eurosport, d’autres avec des collaborations avec des Fédérations (la chinoise notamment). Je travaille sur une application Iphone et android pour réaliser ses statistiques de match, je réfléchis également à proposer du coaching en ligne à savoir permettre aux joueurs de se faire coacher à distance. J’ai également un projet sur la vente d’articles de tennis en ligne.

 

Je remercie Patrick Mouratoglou de nous avoir accordé cette interview et je lui souhaite un bon US Open!

Comment suivre Patrick Mouratoglou :

Je vous conseil également de lire ce bel article dans Challenges consacré à Patrick Mouratoglou et son père : « Mouratoglou, père et fils, la même énergie pour gagner » du 26/05/2014

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire