Aubin Hueber : « A la radio, on se doit d’être un peu plus explicite »

0
464
Aubin Hueber - BiarritzBO / Toulon - Top 14 Top14 - 26.09.2009 - Rugby - hauteur attitude adjoint

Aubin Hueber est un ancien joueur du RC Toulon avec qui il remporta le championnat de France en 1992. Fort de 23 sélections avec l’équipe de France, le fougueux demi de mêlée n’a rien perdu de sa vivacité. Il nous le montre régulièrement dans les médias notamment sur Canal+ durant la saison régulière. Pour la Coupe du Monde, il sera en exclusivité sur Sud Radio. (Voir le dispositif de Sud Radio pour la Coupe du Monde de Rugby).

Aubin Hueber : « A la radio, on se doit d’être un peu plus explicite afin d’expliquer la situation »

SportBusiness&Moi : En tant que consultant votre dernière participation à une Coupe du Monde date de 2007 où vous officiez alors sur TF1. Vous êtes désormais sur Sud Radio. Comment appréhendez-vous ce passage de la télévision à la radio ?

Aubin Hueber : Au niveau du commentaire cela ne se passe pas du tout de la même façon. A la radio, on se doit d’être un peu plus explicite afin d’expliquer la situation dans la mesure où les gens, les auditeurs n’ont pas le visuel. Il faut donc être dans le détail tout en étant très court car l’action passe vite. Il faut donc être précis. En télévision on doit commenter ce qu’il y a à l’image ; à la radio c’est notre voix qui guide l’auditeur. Mais pour moi la différence principale est qu’il faut mettre de l’énergie à la radio tandis qu’à la télévision il s’agit de plus contrôler.

On sent presque que vous préférez la radio, un média « chaud », à la télévision.

Oui. Oui parce qu’il faut y aller. On va au combat. On y va, quoi ! Il faut être aussi très précis. J’aime ça. C’est beaucoup de plaisirs en tout cas. Le plus important c’est ça : communiquer la passion et le plaisir.

Certains fans coupent d’ailleurs le son de la télévision pour celui de la radio

(rires) Oui. J’ai connu ça d’ailleurs avec mes parents qui coupaient le son de leur télévision pour écouter Daniel (Herrero).

Quel est va être votre rôle au sein du dispositif ?

Je suis consultant. Je serais à Londres du 17 septembre au 31 octobre en totale immersion. Mes interventions seront en phase. J’essaierai d’être le plus pertinent possible, le plus performant aussi parce que là aussi même si on le prend avec plaisir on est tout de même des compétiteurs. On se doit d’être précis, appliqué et professionnel.

Vous avez suivi une préparation ?

Oui bien sur on prépare. Nos fiches, etc J’ai étudié les listes des équipes. Personnellement je sais que je vais commenter Nouvelle-Zélande/Argentine à Wembley donc je vais être de suite dans le vif du sujet…d’ailleurs pour l’anecdote, sur TF1, en 2007 j’avais commencé par Nouvelle-Zélande/Italie. C’est bon signe !

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire