Interview de Nicolas Pelletier, directeur de Kalenji

0
1857

Logo KalenjiAujourd’hui nous vous proposons l’interview du Directeur de Kalenji, Nicolas Pelletier, que nous avions réalisé en début d’année lors de l’annonce du partenariat entre Kalenji et Benjamin Malaty (meilleur français au Marathon de Paris 2013).

Que recherchez vous avec le partenariat avec l’athlète Benjamin Malaty ? Déconstruire l’idée, que peuvent avoir des coureurs, que la marque ne propose que des produits pour les débutants ?

Nous souhaitons développer des partenariats avec des coureurs de très haut niveau pour confronter nos produits aux usages les plus contraignants, c’est cette exigence exprimée par les coureurs les plus pointus qui nous permettra d’améliorer sans cesse nos produits et d’en faire profiter tous les utilisateurs, quelque soit leur niveau. Après, Thierry Breuil et Stéphane Diagana nous avons donc signé un partenariat de 4 ans avec Benjamin Malaty. Ce dernier s’inscrit dans la continuité du développement de notre gamme de produits performance Kiprun. Avec 4 différents modèles de chaussure, nous couvrons aujourd’hui les besoins des coureurs sur route : Kiprun SD (Short Distance – 10 km) / Kiprun MD (Middle Distance – Semi-Marathon) / Kiprun LD (Long Distance – Marathon) / Kirpun Comp (Chaussure légère et dynamique pour le compétiteur à la recherche d’un chrono du 10 km au marathon)

Pourquoi communiquer sur des coureurs « pro » alors que la devise du groupe et de Kalenji c’est le sport plaisir pour tous ?

Le projet de Kalenji est de construire une marque de Running qui puisse satisfaire tous les coureurs à pied, du débutant à l’athlète de haut niveau. Notre volonté d’équiper les meilleurs coureurs vient renforcer notre capacité à équiper tous ceux qui nous font confiance depuis la création de la marque. Par ailleurs, il est primordial que les athlètes partenaires et co-concepteurs, ou concepteur à part entière comme Thierry Breuil, puissent partager avec simplicité le sens de notre marque, le communiquer et bien sûr le renforcer au quotidien : « donner l’envie de courir et rendre accessible durablement ce plaisir à chacun »

Pensez-vous pouvoir concurrencer les leaders sur ce marché de la performance (Mizuno ou Asics) et capter ces coureurs qui recherchent de la performance ?

Ce seront nos utilisateurs et nos utilisatrices qui apporteront la meilleure réponse à cette question. Pour progresser, nous attachons une grande importance à l’écoute de la remontée d’informations de ces derniers, suite à l’utilisation de nos produits. En ce sens, les signaux qui nous sont envoyés sont très encourageants, à la fois en tests, mais aussi lors des sorties très nombreuses organisées avec les coureurs qui nous font confiance. Voir Kalenji si bien représenté, en textile, chaussures et accessoires, à la fois à l’entraînement et en course nous encourage à toujours progresser.

Pouvons nous nous attendre à de nouveaux partenariats dans les prochains semaines ou mois (athlètes ou courses médiatiques) ?

Après Thierry Breuil et Stéphane Diagana, c’est donc désormais Benjamin Malaty qui nous rejoint. Ces trois partenaires sportifs et techniques viennent enrichir trois belles courses que nous accompagneront en 2013 : la Prom’Classic de Nice le 6 janvier (plus grand 10 km de France), le Semi-Marathon de Barcelone le 17 février ainsi que le Trail de l’Aubrac le 23 juin. D‘autres bonnes nouvelles pourraient arriver. Savoir notre marque désirable et être approchée par de nombreux coureurs de haut niveau, de nombreux organisateurs de course reconnues, est un gage de progression à nos yeux. Il s’agira toujours de partenariats paraphés en adéquation avec les valeurs que véhicule la marque à travers ses produits, mais surtout ses femmes et ses hommes : respect de tous et ouverture au plus grand nombre, mais aussi grande exigence et haute performance.

Nous remercions Nicolas PELLETIER,directeur de KALENJI, d’avoir répondu à nos questions.

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire