Fernando Alonso, pilote de Formule 1 le plus bankable

0
733

Forfait pour le Grand Prix d’Australie, première manche de la saison de Formule 1, Fernando Alonso est pour la deuxième année consécutive le pilote de Formule 1 le plus “bankable” selon Repucom, leader des études et du conseil dédiés au sport.

 

Fernando Alonso pilote de Formule 1 le plus bankable

En se basant sur la perception de chacun des pilotes dans leurs pays respectifs (via l’indice Celebrity DBI*), Fernando Alonso reste, comme en 2014, en tête du classement avec un Score DBI de 89,61 sur 100. En Espagne, plus de 98% de la population déclare connaitre le nouveau pilote McLaren-Honda. Pour ceux le connaissant, 88% voient en lui un bon ambassadeur de marque et 83% déclarent lui faire confiance.

Comme en 2014, Fernando Alonso est suivi par son ancien coéquipier chez Ferrari, Felipe Massa (Score DBI : 88,84 sur 100) que bénéficie de l’immense notoriété qu’il possède au Brésil où plus de 99% de la population déclare le connaitre, parmi lesquels 89% affirment l’apprécier.

Sebastian Vettel, nouveau pilote Ferrari, complète le poduim. Cependant le quadruple Champion du Monde voit ses scores de perception baisser légèrement. Sa saison difficile, dont résulte une baisse de son exposition médiatique, explique que son Score DBI passe de 87,97 à 85,49.

 

Top 10 des pilotes de Formule 1 les plus bankable

Top_10_Pilotes_Formule_1_les_plus_bankable

Parmi les nouveaux entrants de ce classement, on retrouve l’Australien Daniel Ricciardo, qui s’est révélé l’année dernière lors de sa première saison au sein de sa nouvelle écurie Infinity Red Bull Racing. Le rookie Max Verstappen (Scuderia Toro Rosso), 17 ans, a déjà un potentiel marketing intéressant en se positionnant directement au 9ème rang des pilotes les plus “bankable” avec un Score Dbi de 64,84 pour un taux de notoriété aux Pays-Bas de plus de 68%.

L’analyse de Pierre-Emmanauel Davis, directeur de Repucom France

« Lors de cette intersaison, nous avons été témoins de transferts majeurs de pilotes dans de nombreuses écuries ainsi que d’évolutions dans notre classement des pilotes les plus “bankable”. […]

« Les marques grand public seront plus nombreuses à prendre le départ de cette saison de Formule 1. Parmi elles, CNN devient partenaire de McLaren-Honda et Hackett de Williams Martini Racing.  Et comme pour les pilotes, certaines marques ont également changé d’écurie : Hugo Boss (Mercedes en 2015, McLaren en 2014), Rexona (Williams en 2015, Lotus en 2014) et Telmex (Ferrari en 2015, Sauber en 2014)».

« En fin de compte ce sont les marques qui tirent profit du potentiel marketing des pilotes. Les marques grand public gravitent naturellement autour de ceux dont l’attractivité est la plus forte. A la lumière de la saison 2014, nous voyons à quel point les performances sportives jouent un rôle dans l’exposition médiatique et l’impact marketing. Ainsi cette année Fernando Alonso remettra en jeu son titre de pilote le plus “bankable”. S’il confirme ses performances de la saison passée, Lewis Hamilton pourrait le détrôner dans ce classement riche en enseignements pour les sponsors».

 

*Méthodologie : Celebrity DBI est un indice mesurant l’impact marketing des célébrités. Base : Scores domestiques illustrant les résultats des critères Celebrity DBI sur un panel représentatif de 500 répondants âgés de 16 à 69 ans dans le pays d’origine de chaque pilote sélectionné.

Ce qui est calculé :

  • NOTORIÉTÉ :Indique le pourcentage de la population connaissant la personnalité, de nom ou de visage. La notoriété est à la base de CelebrityDBI : les autres indicateurs ne sont posés qu’aux personnes connaissant la célébrité.
  • SYMPATHIE: Mesure l’attachement pour une célébrité.
  • INTÉRÊT: Indique à quel point la population remarque une célébrité lorsque celle-ci apparaît à la TV, au cinéma ou dans la presse.
  • TENDANCE: Reflète l’opinion sur l’impact de la célébrité sur les tendances.
  • INFLUENCE : Mesure l’impact de la célébrité sur l’image d’une marque ou le comportement d’achat du consommateur.
  • CONFIANCE: Indique le niveau de confiance pour ce que fait ou dit la personnalité.
  • SPONSORING: Permet de savoir si la personnalité est considérée comme un bon ambassadeur pour une marque.
  • ASPIRATION : Mesure à quel point la population aspirerait à connaître la même vie que la célébrité.

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire