Et si la randonnée était un vrai business ?

1
52

Il est parfois insoupçonné aux yeux de tous que la randonnée nécessite un certain type d’équipement et génère un business florissant, que cela soit pour les GPS, chaussures, vestes, jumelles… il est nécessaire de s’équiper avant de faire le grand pas. Cette activité à succès autrefois considérée comme has-been ou réservée aux plus âgées en quête d’aventure, est désormais en vogue et séduit de plus en plus. De plus, le matériel ainsi que les équipements sont non seulement indispensables mais forment à eux seuls un sacré business.

Un équipement efficace, mais stylé !

Sachez que la randonnée perd de plus en plus son image assez ringarde où l’on imagine un randonneur avec son bâton rustique, son knickers (pantalon de chasse) ainsi que ses lacets rouges … Désormais, la randonnée se veut branchée, moderne et par dessus tout, lucrative ! En effet le marché est en pleine expansion grâce à l’abolition de l’image du baba cool, écolo et démodé. Tout d’abord, on peut observer un sensible changement en matière d’équipement proposé en boutique spécialisé, comme les chaussures de randonnée à découvrir ici. La chaussure de randonnée a bien évolué… Et elle n’est que le reflet de l’essor de cette activité. Preuve en est, le salon de la randonnée qui se tient à la porte de Versailles à Paris atteste ce boom : le nombre de participants y a explosé ! Le secteur de la randonnée touche directement le domaine de l’équipement et permet donc de faire grimper la demande et le pouvoir d’achat. Et la tranche d’âge qui semble y prendre de plus en plus goût est, aussi étrange que cela puisse paraître : les jeunes ! En effet, de plus en plus de jeunes gens franchissent le cap et décident de chausser leurs souliers et de partir s’aventurer au grand air. Dans l’hexagone, là où la randonnée pédestre est le sport préféré et le plus pratiqué des français (46% en 2016), on en retrouve de plus en plus.

Randonnée : sport simple, petit budget ?

On aurait tendance à croire qu’un budget pour aller faire de la randonnée est peu excessif… Quelques vêtements chauds, une gourde et c’est parti pour l’aventure ! Et bien non ! Il ne suffit pas de prendre quelques affaires au hasard, une randonnée, ça se prépare. Cette activité nécessite un minimum d’organisation et un équipement assez important tel que : des tentes, des sacs à dos, un GPS, des lampes, des couteaux ou haches, des savons, dentifrices, des douches portables, des pince à tiques, des couvertures de survie, des chauffe-mains / chauffe-pieds, des moustiquaires, des réchauds, des pochettes et étuis étanches… plus tous les vêtements, et si l’on liste le prix de tous ces éléments, cela nous affole à première vue ! En réalité, il faut prévoir beaucoup plus de matériel que l’on croit … Du simple petit accessoire à la pommade anti-piqûre de moustique. Et puisque les achats sont en hausse, les prix augmentent obligatoirement eux aussi.

Un sport que tout le monde s’arrache

De par son franc succès auprès de tout horizon et de tout âge, le marché de la randonnée génère et inspire de plus en plus de fabricants. Certaines enseignes de textiles se spécialisent en randonnée, d’autres créent des lignes ou des éditions limitées en lien avec l’activité. La pratique étant à la mode avec un secteur en plein boum, il est donc indispensable d’innover.

C’est pour cela que les marques redoublent d’imagination afin de séduire les débutants qui souhaitent découvrir cette activité ou les randonneurs confirmés et habitués. Pour se faire, les enseignes ne cessent de créer de nouveaux produits, plus pratiques, plus novateurs comme des baskets alliant confort, légèreté et respirabilité ou bien des T-shirt utilisant la matière dryway, qui permet de rester au sec et d’évacuer la transpiration plus facilement. Et cela a forcément un coût ! C’est bien pour cela que le marché de la randonnée est un vrai business. Point positif : souvent, les équipements de randonnée servent également pour la vie de tous les jours : certains randonneurs cherchent des modèles de chaussures qu’il pourront porter aussi bien pour aller balader en forêt que pour faire leur course. On peut donc joindre l’utile à l’agréable et posséder des vêtements deux en un qui nous resserviront en toute occasion, voilà donc un gain d’argent et un investissement si le randonneur peut réutiliser son équipement dans sa vie quotidienne.

Un business généré par une consommation de masse

Si les clients n’achetaient pas, le marché de la randonnée, surtout de l’équipement de randonnée, ne fluctuerait pas. En plus des accessoires, vêtements, GPS, les guides du routard eux aussi engendrent un énorme chiffre d’affaires. Les randonneurs débutant comptent beaucoup sur eux avant de se lancer dans l’inconnu, c’est une manière plus prudente de planifier leur marche grâce à des conseils sur des endroits ou dormir, les zones à éviter… Ces brochures participent elles aussi à faire de la randonnée, un business qui rapporte gros tous les jours. Car c’est une activité simple à réaliser qui nécessite simplement de partir en forêt, pas besoin de payer un voyage exorbitant. Tout le bénéfice est généré par ce qui est autour et pas l’activité en elle-même.

En conclusion, la randonnée est à la fois un sport et un loisir pratiqué seul ou en famille qui fut jadis considéré bon marché. Or, on s’est rendu compte que cette activité ne coûterait rien d’extraordinaire si ce n’est que de marcher pendant des heures. Et pourtant, la randonnée génère un business florissant : que cela concerne les distributeurs, les équipementiers, les voyagistes spécialisés, les fournisseurs de service, tous bénéficient de l’engouement des français pour cette activité et y trouvent leur compte. Car sans succès, il n’y aurait de bénéfices et l’activité ne serait peut-être pas en plein essor comme elle est actuellement. Au final, le succès engendre le bénéfice et le business participe lui aussi au succès de la randonnée.

1 commentaire

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire