EDF partenaire de la FFF

0
2454

EDF devient partenaire de la Fédération Française de Football pour 4 ans !

L’électricité de France (EDF) est désormais partenaire de l’Equipe de France (EDF), un partenariat qui peut faire sourire mais qui est bel est bien l’un des plus importants contrats de la Fédération. 

Le Président d’EDF, Henri Proglio, et Noël Le Graët, patron de la FFF, ont signé mercredi 4 juin un partenariat qui les unira pour 4 ans, à savoir de juillet 2014 à juillet 2018. Une collaboration qui prendra donc effet après la Coupe du Monde au Brésil !

En effet c’est une autre échéance qui intéresse EDF. En 2016 se profile les Championnats d’Europe des Nations de Football…en France. «Un rendez-vous très important ; deux millions de visiteurs sont attendus dans l’Hexagone à cette occasion, précise aussitôt Noël Le Graët. Tout le pays va devoir se mettre au diapason. Cela a d’ailleurs déjà commencé avec un programme ambitieux de construction ou de modernisation des stades.» Une modernisation globale du parc de stades français qui n’échappera aux mains expertes des hommes d’EDF.

EDF, un sponsor majeur pour la FFF

EDF est désormais l’un des cinq partenaires principaux de l’Equipe de France, avec Nike, le PMU, et le Crédit Agricole ainsi qu’un dernier protagoniste dont nous ignorons encore le nom. Aujourd’hui EDF s’affirme comme un véritable sponsor et non comme un « simple supporter » ou « sympathisant » des Bleus. : « Notre action est beaucoup plus globale, puisque nous sommes d’abord et avant tout associés à la fédération, c’est-à-dire non seulement à l’ensemble des équipes de France (masculine, féminine, Espoirs, moins de vingt ans etc), mais aussi à tout le tissu du football amateur et à la Coupe de France« , indique Henri Proglio. « Ce périmètre est bien plus que symbolique: il correspond à un véritable enracinement, qui cadre bien avec la vocation d’EDF, entreprise implantée par définition au cœur du territoire« .

Aucun chiffre n’a filtré, mais il est possible de donner une appréciation de celui-ci. Grand rival d’EDF, GDF Suez est actuellement sponsor de la FFF et laissera sa place à ce premier après la Coupe du Monde. Le contrat liant les deux parties représentait plusieurs millions d’euros par an. Nul doute que celui-ci va être revu à la hausse.

Dans le cadre de l’accord entre la fédération et l’électricien, plusieurs opérations sont prévues, à commencer par une forte présence publicitaire lors des matchs des Bleus. « Nous nous félicitons d’accueillir à nos côtés un monument de l’industrie française » , affirme Noël Le Graët. « Ce soutien est extrêmement valorisant. Le football est un beau vecteur de décentralisation, une plateforme locale qui renvoie à un intense travail de proximité. Certes, les observateurs se focalisent volontiers sur les Bleus, mais notre message porte bien au-delà » .

« Bien sûr, les succès seront accueillis avec satisfaction, mais l’essentiel n’est pas là. Nous serons d’abord sensibles à l’esprit et à l’exemplarité d’une équipe qui semble aujourd’hui avoir reconquis l’enthousiasme de ses supporters« , poursuit Henri Proglio, lui qui est aussi partenaire du handisport et de l’athlétisme.

Aujourd’hui la FFF compte 2 000 000 de licenciés, réparti sur 17 000 clubs, et organise chaque année un million de matchs !

 

00551940

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire