De nouvelles mesures de sécurité pour la Formule 1 en 2015

0
1352

La saison 2014 de Formule 1 a été marquée par le grave accident de Jules Bianchi lors du grand Prix du Japon, le 5 octobre dernier. Suite à cet événement, la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) s’est réunie pour renforcer les mesures de sécurité pour le championnat du monde 2015. L’obligation du permis de conduire pour les pilotes et la voiture de sécurité virtuelle (Virtual Safety Car) feront partie des nouveautés lors de la prochaine saison qui débute en mars à Melbourne, en Australie.

Le permis obligatoire pour les pilotes

C’est une mesure qui peut paraître étonnante, mais tous les pilotes doivent désormais posséder le permis de conduire pour obtenir la Super Licence qui permet de s’inscrire au championnat du monde de F1. Avant cette décision, qui vient d’être établie par la FIA, les pilotes n’étaient pas obligés d’avoir le permis pour participer à la prestigieuse compétition automobile. Le site codeclic.com précise notamment les nouvelles conditions pour prendre part au championnat du monde de Formule 1. Il faut par exemple être âgé d’au moins 18 ans pour devenir pilote dans l’élite et deux ans d’expérience dans les championnats inférieurs à la F1 sont requis par la FIA pour les futurs pilotes. Ces derniers effectueront au moins 300 km à bord d’une voiture de Formule 1 pour pouvoir participer aux Grands Prix. A travers ces mesures, la Fédération Internationale de l’Automobile souhaite éviter les accidents qui mettent la vie des pilotes en danger sur les circuits. La FIA veut former des futurs champions responsables et conscients des risques du métier.

La voiture de sécurité virtuelle et les panneaux lumineux débarquent sur les circuits

Après quelques essais lors des trois derniers Grands Prix en 2014, la voiture de sécurité virtuelle sera bel et bien présente tout au long du championnat du monde de Formule 1. Les tests ont été concluants et la FIA a décidé d’instaurer cette nouvelle mesure de sécurité. Des panneaux lumineux, installés le long des circuits de Formule 1, sont activés lorsqu’il y a un risque pour les pilotes. La safety car est déployée sur la piste pour ralentir les pilotes après un accident pendant la course. Lorsque les panneaux de la voiture de sécurité se mettent en marche, les organisateurs envoient le message « VSC Deployed » (VSC Déployée) sur le chronométrage officiel, au bord de la piste et sur le volant des pilotes. Ces derniers ne pourront pas rentrer aux stands, sauf pour changer de pneumatiques. Ils devront respecter un temps minimum s’ils ne veulent pas avoir de sanctions après la course. Lorsque le danger est éloigné, la direction de la course envoie le message « VSC Ending » (fin du VSC) et la course reprend normalement au bout de 15 secondes.

Cliquez ici pour obtenir des informations supplémentaires à propos du monde de la Formule 1.

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire