Ligue des champions : une compétition qui rapporte !

0
410
business Ligue des Champions 2017 / Sport Business

Véritable compétition européenne majeure, la Ligue des Champions fait rêver depuis toujours, aux quatre coins du Vieux Continent. Matchs épiques, musique mythique ou encore joueurs magnifiques : tout est là pour envouter clubs et supporteurs. Tout, et bien entendu l’argent, qui coule à flots au travers de la compétition. Mais alors, comment expliquer la bonne santé du business Champions League ? Combien peuvent espérer toucher le PSG et Monaco cette saison ? Sportbusinessetmoi vous dévoile ses premiers éléments de réponses.

Sponsoring et droits TV : la recette gagnante de l’UEFA

Business Ligue des Champions 2017

Droits TV

Qui dit argent dans le sport, et plus particulièrement dans le foot, dit forcément droits télévisuels. En cette saison 2016-2017, c’est un montant total d’1.3 milliards d’euros qui sera partagé entre les différents clubs participants à la compétition. Un montant qui reste inférieur à celui de la Premier League, certes, mais qui est tout simplement gigantesque à l’échelle mondiale, et incomparable à celui de la Ligue 1.

D’ailleurs, dans les années à venir, l’UEFA compte bien faire exploser ce montant et vise la somme record de 3.2 milliards d’euros, notamment grâce à l’apport des médias asiatiques, de plus en plus friands des compétitions européennes. Il n’y a rien d’étonnant donc, à ce que les clubs se battent toujours davantage d’année en année pour participer à cette C1.

Le sponsoring au service de l’UEFA

L’autre poste de revenu important pour l’institution européenne, c’est le sponsoring. Avec des firmes telles que Nissan, Pepsi, Playstation ou encore Mastercard, la Ligue des Champions attire des grosses multinationales de divers horizons, pour le plus grand plaisir des clubs participants. Même si aucun chiffre officiel n’a été divulgué, faute de confidentialité liée aux contrats, on parle en effet d’un montant global de plusieurs centaines de millions d’euros qui est octroyé chaque saison à l’institution UEFA. Un montant qui tend à s’élever d’année en année, comme le montre le récent contrat signé par Nissan, et qui a pour conséquence d’augmenter l’enveloppe reversée aux participants. Un procédé gagnant-gagnant, dont les clubs bénéficient de manière conséquente.

PSG et Monaco : ça rapporte combien, un huitième de finale ?

Business Ligue Des Champions

Cette saison, et cela ne vous aura pas échappé, ils sont deux clubs français à porter haut les couleurs de tricolores en Ligue des Champions, à savoir Paris et Monaco. Opposés respectivement au FC Barcelone et à Manchester City en huitièmes de finale, les deux clubs de Ligue 1 font bonne impression sportivement, et devraient en faire profiter leurs porte-monnaie.

Plus de 17.5 Millions d’Euros remportés par le PSG et Monaco en phase de poule

En effet, si l’on se base sur les répartitions en vigueur cette saison, ce sont plusieurs dizaines de millions d’euros dont devraient bénéficier Parisiens et Monégasques. Gain majeur, la dotation sportive. En participant à la phase de poules, il faut savoir que l’ASM et le PSG ont d’ores et déjà remporté la coquette somme de 12 millions d’euros, minimum. En ajoutant les primes de victoires (1.5M€ par rencontre gagnée), et de matchs nuls (500.000€) ce sont même des montants totaux de 18 et 17.5 millions d’euros qu’ont remporté respectivement le PSG et Monaco lors de la phase préliminaire. Mieux, a cela il faut ajouter une prime de 5.5M€, glanée pour s’être qualifiés en 1/8es de finale, et qui fait décoller leurs gains respectifs jusqu’à 23.5M€ et 23M€. Des sommes déjà importantes, et qui pourraient encore augmenter en cas de grandes épopées.

PSG / Monaco : 6 millions d’Euros en cas de qualification en 1/4 de finales de la Ligue des Champions.

En effet, en cas de qualification au tour suivant, ce sont 6 millions d’euros supplémentaires qui viendront garnir les comptes des deux clubs, 13 millions en cas de demi-finale, 23.5 en cas de finale et 38.5M€ en cas de victoire.

Dans le meilleur des cas, le PSG comme l’ASM peuvent de ce fait espérer remporter près de 60 millions d’euros. Quand on sait qu’il faut ajouter les revenus liés à la billetterie, au merchandising ou encore aux contrats sponsors respectifs, on comprend vite qu’une participation à la coupe aux grandes oreilles est vitale pour nos clubs tricolores. Même si les cotes des bookmakers prédisent des rencontres de Ligue des Champions compliquées pour les Parisiens et Monégasques, il sera important de se surpasser pour renflouer au maximum les caisses. Qui sait, l’arrivée d’un Cristiano Ronaldo ou d’un Neymar est peut-être à la clé !

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire