Arnaud Démare « La FDJ a fait un gros effort pour garder et développer l’équipe »

0
660

Hier, en plein cœur de Paris, La Française des Jeux avait convié la presse à un tour d’horizon –sportif – de la saison passée et à venir. SportBusiness&Moi y était. Pour nous l’occasion de rencontrer rapidement Arnaud Démare, le champion de France en titre …

La saison démarre pour vous, peut-on vous souhaiter une aussi belle année sportive que 2014 ?

Arnaud Démare : C’est clair que la saison passé c’était une année exceptionnelle. 15 victoires ! Je ne pensais pas faire aussi bien, plus 3 courses à étapes, des courses qui demandent à être bien sur plusieurs jours donc j’étais très content qui plus est avec ce maillot de champion de France acquis en juin. Là c’était ma plus belle victoire de la saison. Puis après un Tour de France avec une 3ème place à Lille qui m’a surpris mais qui m’a montré que c’était possible et qui m’a ouvert d’autres projets et d’autres ambitions.

arnaud demare

L’un de vos coéquipier énonçait il y a peu qu’il avait le sentiment que le statut de la FDJ avait changé au sein du peloton.

Oui comme le disait Yoann (OFFREDO), les coureurs sont plus attentifs à nous. On prend les courses en main dès le kilomètre 0. On emmène les sprints aussi bien que d’autres équipes et on gagne des courses…donc c’est clair que le regard change.

Est-ce que cela impacte la relation équipe-sponsor ?

La FDJ fait déjà un gros effort pour garder et développer l’équipe. Nouveau matériel, des stages plus fréquents et plus loin comme celui fait récemment en Espagne. C’est donc très important pour nous, coureurs, de répondre positivement aux ambitions de l’équipe.

Le soutien de la FDJ semble de plus aller au-delà du financier ?

Oui tout à fait. Aujourd’hui, on a besoin d’être à 100% dans notre métier et le fait d’avoir par exemple de nouveaux entraîneurs, on est passé de 2 à 5 entraineurs, est un plus. On a un entraîneur pour 8 coureurs à peu près, on a un directeur sportif récurrent. On peut vraiment dire que l’organigramme de notre équipe est à la perfection.

Au-delà du lien humain, vous utilisez également énormément le digital pour communiquer entre vous, est-ce un atout ?

Oui. Cette connectivité nous permet de réagir vite. Même si on peut s’appeler par le téléphone, on a quand même des emplois du temps chargé et le fait de pouvoir suivre ses performances, ses entraînements, la puissance que l’on a mis sur la pédale, etc. est très utile. On a les outils pour performer.

Quel est le process ?

On envoi nos données à notre entraîneur référent par le réseau. Celui-ci suit ainsi parfaitement ses 8 coureurs et peut donc réagir ; en téléphonant par exemple à l’un de nous si on est moins bien. On échange sur l’entrainement du jour, on peut dire que l’on a mal dormi, pourquoi on a écourté la séance, etc. C’est comme cela que l’on ajuste au jour le jour et que l’on devient de plus en plus performant.

Et au-delà de l’aspect technique, cette connectivité permanente vous permet de publier sur les réseaux sociaux ? (N.B : 24 533 abonnés Twitter)

Ouais, effectivement. Bon moi après je ne parle pas de mes entraînements sur mes pages perso car cela reste des données confidentielles. Mais je partage.

 

Merci Arnaud Démare pour cet entretien, Nous te souhaitons le meilleur pour l’année 2015.

Propos recueillis par Romain ALLAIRE

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire