Arctic Race of Norway : Thor Hushovd ambassadeur de la course

0
978
Acteur majeur du décollage du cyclisme norvégien dans les années 2000, Thor Hushovd, le coureur de BMC endosse avec envie et fierté le rôle d’ambassadeur de l’ Arctic Race of Norway, qu’il aura également le privilège d’ouvrir le 8 août prochain avec le dossard numéro 1. L’équipe BMC a fait de cette échéance un rendez-vous de choix dans sa montée en puissance vers les Mondiaux.
 « Quand j’ai débuté dans le Tour de France (en 2001), se souvient Thor Hushovd, personne ne me suivait, à part peut-être mon journal local. Depuis, le changement a été étonnant et énorme ! Maintenant, tout le monde en Norvège connaît le Tour de France et le regarde à la télévision. En grande majorité, ce peuple de skieurs s’est mis au vélo l’été. »
logo de l' Arctic Race of Norway

Dans le prolongement de ce mouvement, l’ Arctic Race of Norway, nouvellement créée, ne pouvait trouver meilleur ambassadeur que le plus célèbre cycliste norvégien, vainqueur de dix étapes du Tour de France et deux fois maillot vert à Paris (en 2005 et 2009) : « L’idée m’a tout de suite séduit, note-t-il. Aucun grand événement ne se déroule dans le nord de la Norvège. Tout se passe dans le sud, d’où je viens, ou à Oslo. Moi-même, je ne suis jamais allé aux îles Lofoten ou encore plus au nord, là où se déroulera l’Arctic Race. Je ne connais cette partie de mon pays qu’en photos ! J’ai souvent été invité, mais je n’ai jamais trouvé le temps ou l’opportunité. C’est formidable d’avoir une grande manifestation là où la nature est si belle, à une époque de l’année où le temps est beau. Pour les coureurs et pour les téléspectateurs, ça va être quelque chose d’exceptionnel. »

Les Norvégiens, dont la population est concentrée dans le sud du pays, vouent une admiration particulière au grand nord, là où il fait nuit presque tout l’hiver et jour presque tout l’été. Vegard Ulvang, multiple champion olympique de ski de fond dans les années 80-90, est leur sportif-culte au motif qu’il vient de Kirkenes à l’extrême nord, près de la frontière russe.

« La manière dont cette course va être organisée est unique dans notre sport, reprend Hushovd. Longer les fjords, les îles, l’océan, ça va être inoubliable pour tous les participants. Le cyclisme est le seul sport itinérant capable de montrer les endroits les plus étonnants de la planète. Dans le reste du monde, beaucoup de téléspectateurs vont découvrir ce qu’est la Norvège sous son meilleur jour à travers les images de l’Arctic Race. Pour moi qui suis fier de mon pays, c’est un honneur d’en être l’ambassadeur. Je vais faire tout ce que je peux, notamment durant le prochain Tour de France, pour promouvoir la première édition. L’organisation d’une telle épreuve est la nouvelle étape naturelle du cyclisme norvégien après avoir formé des coureurs et installé notre activité dans le paysage sportif du pays. »

A l’annonce de l’engagement de Thor Hushovd, Christian Prudhomme décrit ce que lui inspire le parcours atypique du Norvégien : « dans un registre tout à fait différent des sprinteurs classiques, il a su s’imposer dans les lignes droites, remporter une étape pyrénéenne à Lourdes, conquérir le maillot vert grâce à des points glanés en montagne, puis s’adjuger un maillot arc-en-ciel en forme de consécration. Qui plus est, au bout du monde… tout un symbole. Depuis son coup de force australien, Thor a manifestement continué d’inspirer les siens. L’affirmation d’Edvald Boasson-Hagen comme un des acteurs principaux de la planète vélo en atteste. Les héritiers de la dynastie sont invités à se déclarer sur l’Arctic Race of Norway ». De son côté, le directeur de l’ Arctic Race of Norway, Knut-Eirik Dybdal, s’est déclaré « particulièrement fier que le plus grand représentant du cyclisme norvégien devienne l’ambassadeur officiel de la course ».

Les étapes de l’ Arctic Race of Norway :

Jeudi 8 août, étape 1 : Bodo – Bodo, 192,5 km

Vendredi 9 août, étape 2 : Svolvaer – Svolvaer, 156 km

Samedi 10 août, étape 3 : Svolvaer – Stokmarknes, 201,5 km

Dimanche 11 août, étape 4 : Sortland – Harstad, 155 km

 

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire