Présentation du maillot Carnaval du BCM et interview d’Arnaud Marius le chargé marketing et communication!

0
986

Aujourd’hui le BCM Gravelines-Dunkerque a présenté, via deux conférences de presse (une à Paris l’autre au Sportica de Gravelines) le maillot « Carnaval » que porterons les joueurs lors du match face Paris (demain) et contre Le Mans le 23 Février. 

Pour rappel ce maillot a fait l’objet d’un concours mis en place par le BCM et son équipementier Kipsta via une application Facebook. (2 vidéos ci-dessous pour comprendre la démarche). C’est donc un supporter qui a dessiné ce superbe maillot « carnaval » :

BCM-maillot-carnaval
@AbdouMbaye avec le maillot de Carnaval du BCM Gravelines Dunkerque réalisé par Xavier Vasseur

 

Pour cette occasion nous vous proposons l’interview, réalisée il y a quelques jours, d’Arnaud Marius qui est « Chargé Marketing, Communication et Stratégie » du club. Les thèmes abordés? Facebook, maillot carnaval, arena, …

Bonjour Arnaud,

Pouvez-vous présenter votre parcours ?

Je suis diplômé de SKEMA Business School (fusion ESC Lille- CERAM Sophia Antipolis) et j’ai eu la chance lors de mes études d’effectuer des stages de qualité au sein de la régie du groupe NextRadioTV (RMC, BFMTV, etc…) et du département Marketing de Tarkett Sports. J’ai donc pu découvrir l’industrie du sport en touchant aussi bien au côté « média » qu’au côté « équipementier ». J’ai ensuite eu la chance de pouvoir signer au BCM Gravelines-Dunkerque en tant que Chargé de Marketing, Communication & Stratégie et je n’ai pas hésité une seule seconde car je suis également un passionné de basket !

L’actualité du BCM est riche avec notemment le franchissement des 10 000 fans Facebook, une satisfaction ? et comment expliquez-vous que le PB86 domine le classement du nombre de fans Facebook?

Oui on peut dire que d’avoir dépasser la barre des 10 000 fans est une satisfaction, même si cela ne fait pas tout. C’est aussi un clin d’œil à la capacité de l’Arena de Dunkerque dans laquelle nous allons évoluer à partir de la saison 2015/2016. Pour ma part, je pense que l’important est surtout de proposer du contenu intéressant et interactif, qui permet aux fans de s’exprimer, de débattre, de le partager avec ses amis… Si le contenu est de qualité, le nombre de fans grandit naturellement, c’est ce qu’il s’est passé pour le PB86 qui a eu une stratégie de communication efficace grâce notamment à des supports vidéos type « Vis mon Match » qui ont amené une communauté à se créer sur Facebook.

Vous allez jouer avec un maillot « carnaval » dessiné par un fan. Pourquoi un tel maillot et pourquoi avoir fait appel aux supporters ?

Ce jeu-concours, mené par notre équipementier Kipsta, correspond aussi à notre volonté de vouloir donner la parole à nos supporters. C’est la première fois que cela se fait dans le basket français et je suis persuadé que cela va être une réussite. Kipsta a reçu un grand nombre de propositions de maillots via l’application Facebook qui avait été mise en place et c’est finalement Xavier Vasseur, un supporter habitant à Boulogne s/ Mer, qui l’a emporté. Le Carnaval, qui est une institution dans la région, est un événement chaque année. Le « match de Carnaval » est un rendez-vous important pour les supporters et ce maillot, qui sera commercialisé, permet de marquer le coup.

La relation avec vos supporters via des activations digitales et les réseaux sociaux semble être une thématique importante pour vous ? Peut-on s’attendre à de nouvelles opérations ?

Le web est clairement devenu l’axe majeur de notre communication car il permet de toucher une audience bien plus importante, de rentrer en contact avec nos supporters et de connaître leurs attentes à tous les niveaux. Il y aura bien évidemment de nouvelles opérations en 2013 et notre mascotte Texel en fera partie (voir une de ses prestations). Même si nos moyens sont encore limités, on va tendre de plus en plus vers des créations (vidéos, visuels…) de plus en plus « professionnels ».

Votre actualité c’est également l’attente de l’Arena. Pouvez-vous nous en dire plus?

L’Arena doit faire passer le club dans une nouvelle dimension. Si tout va bien, nous allons y entrer pour le début de la saison 2015-2016. Ce sera un équipement unique en France, une salle de type NBA à Dunkerque. 10 000 places (contre 3000 aujourd’hui), de nombreuses loges VIP et business seats, un restaurant, des buvettes, des boutiques… Nous devrons nous en montrer à la hauteur et nous y travaillons dès maintenant.

Passons à l’actualité nationale. Dans quelques jours il y a la « Disneyland Leaders Cup » qui remplace la semaine des As. Que vous inspire cette délocalisation et qu’en attendez-vous (hors résultat sportif) ?

J’espère que ce sera un succès car je pense que ce partenariat peut aider dans la promotion du basket en France, il rassemble deux industries qui gagnent à collaborer : le sport et le divertissement. De plus, les prix proposés sont vraiment attractifs. Après quand on veut innover il faut prendre des risques, j’espère que le risque pris par la Ligue et Disneyland Paris s’avérera payant.

Aujourd’hui la Pro A manque de visibilité et les résultats européens ne sont pas vraiment à la hauteur… Ne faut-il pas revoir le modèle français et miser beaucoup plus sur le show (comme lors des All Star Game)?

Est-ce qu’en misant sur le show on aura de meilleurs résultats dans les compétitions européennes ? Je ne pense pas. Et je suis pourtant partisan de créer autour du basket un vrai produit de divertissement qui, par ailleurs, n’existe pas vraiment dans les autres disciplines. Le basket est un sport esthétique, spectaculaire, où les joueurs sont de formidables athlètes. Nous sommes également un sport de « géants » et il faut miser sur ces avantages concurrentiels pour créer une communication attractive, puissante et qui touchera les personnes de 7 à 77 ans. Après, comme pour tout le reste, miser sur le show a un coût et même si des solutions alternatives peuvent exister, l’argent est le nerf de la guerre.

Nous remercions Arnaud Marius pour sa disponibilité.

AUCUN COMMENTAIRE

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire