Digitick choisi par l’OM pour optimiser la relation supporters

0
976

Décidément le club phocéen a décidé de chouchouter son public. Après la rénovation du stade Vélodrome et les résultats encourageant (4-0 contre OGCN) du club avec son nouveau coach, Bielsa, les dirigeant viennent de faire connaître qu’un accords à été trouvé avec le groupe Digitick, 1er fournisseur de système de billetterie dans le secteur du sport, leader de la billetterie dématérialisée.

Distributeur de e-tickets de l’Olympique de Marseille depuis 2007, en charge de la billetterie du club depuis 2009, Digitick a ainsi développé une solution souple, évolutive et adaptée à la structure du club via son logiciel Digitick CRM.
Pour le club, il s’agit alors de constituer une base unique de supporters avec des mises à jour facilement réalisables afin de leur proposer des services et des offres en lien avec leurs attentes et leur profil, de générer ainsi de nouveaux revenus pour le club et d’identifier des pistes de développement et de diversification.

Georges-Mathieu Seib, responsable développement et promotion de l’Olympique de Marseille souligne « Grâce au dispositif mis en place par Digitick, nous avons harmonisé l’ensemble des données dont nous disposions sur nos supporters en une base unique. La taille de cette base a par ailleurs augmenté de 30% très rapidement. Dès lors, nous pouvons nous adresser à nos supporters de manière plus adaptée. Par ailleurs, nous comptons également nous appuyer sur Digitick CRM pour les inciter à venir encore davantage encourager leur équipe dans le stade Vélodrome récemment reconfiguré dont la capacité atteint désormais 67 000 places. »

Alors que le PSG mène une campagne active pour se refaire une image de « club au top », il semblerait que l’OM aussi ne compte pas rester muet à ce niveau. Petit duel extra-sportif entre les rivaux de toujours ? Dans touts les cas, on le sait, dans le sport toute concurrence est bonne pour la croissance et le développement (que ce soit sur le terrain, ou en dehors comme dans ce cas).

AUCUN COMMENTAIRE

Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire